• Le rôle d’un chef de projet  évènementiel ?

Un(e) chef de projet a pour mission de coordonner l’ensemble des projets évènementiels. C’est-à-dire qu’il chapote l’événement depuis la genèse du projet, jusqu’à sa concrétisation, en s’assurant de son bon déroulement mais aussi de la satisfaction du client.

Selon l’envergure de l’événement, le chef de projet peut travailler seul ou en équipe, assisté par des chargé(e)s de projet, tous responsables d’une ou plusieurs caractéristiques de votre cahier des charges.

Un(e) chef de projet évènementiel est alors à la tête de toute une cohorte de prestataires : lieu de réception , traiteur et maîtres d’hôtels, hôtesses, sécurité, animations, DJ, mais aussi équipes de production et équipes techniques. Tout se beau monde représente alors la clé d’un véritable enjeu, et c’est le chef de projet qui, en coulisses, tire les ficelles de votre événement pour vous en garantir sa parfaite évolution du début à la fin.Chef de projet événementiel

  • Les qualités requises d’un(e) chef de projet évènementiel ?

Être chef de projet événementiel n’est pas chose facile, car c’est un métier qui demande de posséder de multiples qualités. En effet, celui-ci est sur tous les fronts : il est certes responsable de la relation prestataires, mais il est surtout le principal interlocuteur du client, il recueille alors chaque contraintes, chaque idées, chaque envies, données par le client pour trouver l’équation parfaite pour son projet. Il est donc impératif de maîtriser totalement le cahier des charges, mais faire aussi preuve d’empathie envers le client pour comprendre ce qui est le plus essentiel dans son projet. Le sens de l’écoute est alors primordial.

Et pour trouver les ingrédients les plus adéquats à l’élaboration de l’événement, il faut alors faire preuve de créativité et d’inventivité, pour proposer le concept idéal et provoquer un « tilt » chez le client. « C’est cette proposition, c’est ce projet qu’il nous faut ! »

Face à tant d’enjeux, il faut également faire preuve de maîtrise de soi et de réactivité. Que faire si le traiteur est dans l’impossibilité d’arriver à temps pour le lancement du cocktail ? Si un membre de la chaîne prestataire se décommande à la dernière minute ?

Le chef de projet événementiel se retrouve alors de front avec le client et doit parfois gérer des situations inattendues. Il est nécessaire d’être proactif et de faire preuve d’anticipation pour éviter qu’un imprévu perturbe le bon déroulement de votre événement.

métiers événementiels

  • Être chef de projet évènementiel : un métier extraordinaire !

La plus belle récompense pour un(e) chef de projet évènementiel, c’est bien le sourire des ses clients. Voir ses clients et ses invités prendre un réel plaisir à passer un bon moment sur l’événement, telle est la motivation première d’un(e) chef de projet.

L’événement en lui-même représente la concrétisation de plusieurs mois de travail de l’ensemble d’une équipe de projet en lien avec les équipes prestataires. Chaque événement s’apparente à un défi à relever, un défi créatif, organisationnel, et humain.

Bien que discret le jour J, il ne faut pas oublier qu’un(e) chef de projet évènementiel met toute son énergie au service de son clients et des ses invités. Et parce que chaque événement est éphémère, celui-ci s’efforce de sans cesse réinventer les tendances évènementielles pour toujours vous proposer une prestation sur mesure.

Les journées d’un chef de projet sont bien rythmées et ses missions sont variées : recherches de concepts et de prestataires, rédaction des devis, relation et suivi client, relations prestataires, régie évènements, etc. Les journées se suivent mais ne se ressemblent jamais !

Le chef de projet évènementiel est avant tout quelqu’un de passionné, soucieux de vous accompagner au mieux dans vos projets pour vous offrir un moment unique.

Organiser un événement

  • Chef de projet évènementiel : comment y parvenir ?

Pour être chef de projet évènementiel, il faut d’abord acquérir une licence et/ou un master en gestion et organisation d’évènements. Pour acquérir plus rapidement une expérience professionnelle, la voie de l’alternance s’avère être un parcours stratégique.

Le secteur évènementiel faisant partie du domaine de la communication hors-médias, un cursus en école de communication peut être un plus. Enfin, il est essentiel de maitriser tous les outils de communication, et d’être à l’affut de toutes les tendances en matière de communication visuelle et digitale, réseaux sociaux, expériences 3D, et autres nouveautés pour pouvoir proposer des concepts toujours plus innovants.